Retour à Les métiers de l'environnement ]

Travailler dans les espaces verts dans une Collectivité de Martinique aujourd'hui
11-12-2011

Déjà 4 années écoulées depuis le lancement du Grenelle de l'environnement, cette grande démarche de concertation engagée en 2007 dès son élection par le Président de la République, Nicolas SARKOZY avec pour objectif de placer le développement durable au cœur de ses priorités pour relever 3 principaux défis : le changement climatique, la préservation de la biodiversité et la prévention des effets de la pollution sur la santé. Le Grenelle Environnement se veut être un contrat d’engagement entre l’Etat, les collectivités territoriales, les syndicats, les entreprises et les associations sur une feuille de route en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables.

Dans l'intervalle, les 2 lois résultant de cette démarche de concertation sans précédent dans le domaine de l'environnement sont parues et nous voilà encore plus légitimés à développer de nouvelles pratiques qui ont pourtant fait l'objet de quelques réussites en Métropole mais aussi ici en Martinique. Nous devons être conscients que les pratiques liées à nos métiers ont un impact sur toutes les thématiques abordées par le Grenelle et donc que nous seront amenés à participer à l'effort collectif pour le développement durable. Que nous soyons issus des collectivités, des services de l'Etat ou des entreprises, que nous soyons concepteurs d'aménagements, pépiniéristes, agents d'entretien des espaces verts ou de fleurissement, nous devons tous changer nos pratiques.

I / Nos contributions possibles au Grenelle …

Sur la gestion des déchets, 

...Il s'agira pour nous, intervenants des espaces verts,  de procéder au tri des déchets, au transfert des déchets recyclables vers les bornes de tri ou vers les déchèteries et surtout d'organiser le broyage et regroupement des déchets verts vers des centres de compostage.

Sur la protection de la biodiversité :

..., nous devrons développer le recours à des espèces locales pour les aménagements paysagers en faisant en sorte de lutter contre les espèces envahissantes et de limiter les plantes ayant un grand besoin en eau d'arrosage.

Il est à noter par ailleurs qu'en juillet 2011, a été publiée la stratégie nationale pour la biodiversité. ...

Sur la limitation des rejets en CO2 et la préservation de la qualité de l'air :

...Quelle pourrait donc être notre participation à ces objectifs?  La principale serait la limitation du recours aux machines thermiques. Il s'agit d'une part de faire l'acquisition de véhicules électriques rechargés quotidiennement sur des panneaux solaires, et d'autre part de réduire l'usage des souffleurs et autres débroussailleuses. Alors? Seriez-vous prêt à réduire leur usage au strict nécessaire? Comment organiseriez-vous le travail pour cet objectif?

D'autres actions nous concernent comme celles en lien avec les choix de matériaux et de plantes pour le fleurissement : limiter les rejets en CO2 liés à leur transport en les achetant à proximité ou choisir des plantes dépolluantes en intérieur et en extérieur car les plantes tropicales ont un excellent potentiel pour assainir l'air.

Sur la protection de l'eau

...

-         Faire des économies d'eau sur l'arrosage, c'est par exemple multiplier les citernes d'eau de pluie, pratiquer le paillage, choisir des espèces peu consommatrices d'eau, pratiquer le binage pour optimiser la circulation de l'eau ou installer des systèmes d'arrosage enterrés avec programmateur.

-         Lutter contre la pollution des eaux, c'est mettre fin au recours aux herbicides, et autres pesticides, ajuster les pratiques culturales pour favoriser le développement des organismes  des sols,  et agencer les espèces pour qu'elles se protègent les unes les autres contre les nuisibles des cultures. Ces pratiques ont par ailleurs l'avantage de nous protéger de l'exposition aux produits nocifs.

-         Lutter contre les risques c'est redonner à la nature toute sa place dans l'aménagement de la ville car l'imperméabilisation des sols est le principal vecteur d'inondations. Et sur cet aspect, nous pouvons développer les murs végétaux, la mozaïculture, les terrasses végétalisées mais aussi privilégier dans les zones inondables des jardins d'espèces adaptées.

 

II / … Une occasion de moderniser nos métiers …

Enclencher ces démarches est une occasion sans précédent de valoriser les métiers des espaces verts en Martinique. Certains nous voient simplement comme des coupeurs d'herbes? Alors saisissons une occasion bienvenue de revaloriser nos métiers à leurs yeux!

Avec les services transports et éclairage, les services espaces verts sont ceux qui sont le plus enclins à enclencher les politiques de développement durable au sein des collectivités.

Quel autre service peut agir sur les 3 piliers traditionnels du développement durable? Quel autre service peut répondre en même temps à des objectifs environnementaux, et économiques certes mais aussi à des objectifs socio-culturels? Si les 2 premiers aspects sont évidents, je vous propose de nous pencher sur le troisième : Comment nos services peuvent répondre à des besoins socio-culturels?

Premièrement,  nos populations ont besoin de nature: ...

Deuxièmement, nous participons à l'amélioration du cadre de vie...

En conclusion, mettre en œuvre ces démarches nécessitera pour nos services : Des formations, des visites de sites et des sorties pédagogiques régulières, la mise en place de processus de recherche et d'observation des espaces et des pratiques, le recours à des outils modernes de gestion des équipes et des pratiques par le recours aux tableaux de bord.

Tous les acteurs des services espaces verts (agents, chefs d'équipes, responsables de services, élus), développeront ainsi de nouvelles aptitudes et de nouvelles connaissances pour de nouvelles pratiques. Une occasion de modernisation des services et d'épanouissement des agents. Ces actions auront d'autant plus d'impact que nous sommes déjà des acteurs du développement durable dans nos vies quotidiennes personnelles.

 

Auteur : Doris JOSEPH - déc11


Télécharger : cliquez pour télécharger l'article
 
 Commentaires
 
 


  Réseau A.SEVE
 
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :



Codes d’accès oubliés ?



   
 


Présentation Espace thématique Espace managérial Espace associatif Espace d'échanges
       L'association et ses actions
       Les métiers de l'environnement
       Nos partenaires
       L'environnement et le DD
       Formulaire de contact
       S'inscrire à la newsletter
       Devenir partenaire
       Adhérer à l'association
       Santé environnementale
       Biodiversité et milieux naturels
       Risques naturels et technologiques
       Aménagement du territoire
       Education communautaire
       Climat & Energies
       Eau & Déchets
       En dehors de la Martinique
       Les services et leurs missions
       Organigrammes simplifiés et complets
       Agenda professionnel
       Banque d'images
       Banque de vidéos
       Management de nos services
       Formation
       Nos idées et outils
       Documents officiels et administratifs
       Réglement intérieur
       Compte-rendus de réunions
       Membres
       Projets en cours
       Agenda de l'association
       La vie de l'A.SEVE
       J'ai trouvé ça interressant
       Je recherche, Je partage un sujet
       J'ai un blog